Villa Rhena

Un espace d'échange, de coproduction et de promotion
pour les artistes, les artisans et les industriels rhénans.


Activités

Faciliter la marche au quotidien, telle est la mission du podo-orhésiste. Spécialiste de l’appareillage du pied, il conçoit et adapte chaussures médicales, semelles orthopédiques, orthèses (éléments de soutien ) et prothèses( éléments de remplacement ). Il reçoit son patient, évalue l’état de ses articulations et de ses muscles, mesure le pied, en prend l’empreinte et réalise un moulage . Il s’ informe également de son mode de vie et de ses attentes. Car un appareil adapté doit être à la fois fonctionnel et esthétique. A chaque nouveau patient, le podo-orthésiste doit relever un défi : concevoir et réaliser l’appareillage qui lui permettra de marcher le plus normalement possible. Il rédige un dossier technique et administratif. Le devis réalisé par le podo-orthésiste est envoyé à l’ organisme de remboursement. Après l’acceptation, la phase de réalisation peut commencer.

Débouchés et évolution

On compte environ 200 podo-orthésistes en France . Les débouchés dépendent du niveau de qualification. Une vingtaine de jeunes diplômés sortent chaque année avec le brevet de technicien supérieur .  Ils trouvent sans difficulté du travail. Après quelques années d’expérience,  un podo-orthésiste pourra reprendre ou créer une entreprise.


Où et comment ?

Les conditions d’exercice sont majoritairement celle d’un métier artisanal : un podo-orthésiste (technicien supérieur) travaille en atelier, seul ou au sein d’une équipe.Les déplacements chez les patients ou dans les centres spécialisés sont fréquents. Le rythme de travail peut être éprouvant, les horaires sont parfois irréguliers. Ce professionnel doit satisfaire les commandes urgentes, assurer les tâches de gestion et fairepreuve d’initiative.


René SCHAEFFER

1 rue du Chanvre
67201 ECKBOLSHEIM

Maître Bottier Podo-orthésiste (er)

UN DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE


René SCHAEFFER participe à l'organisation du concours "Un des Meilleurs Ouvriers de France"
en tant que :
Commissaire Adjoint Départemental du COCET
(Comité d'
O
rganisation pour le Concours et les Expositions du Travail)
 


"Le plus important pour moi était d’arriver à confectionner la chaussure orthopédique la plus confortable et la plus élégante possible. Lorsqu’ils avaient leurs chaussures aux pieds. Je voulais que mes patients se sentent comme tout le monde sans avoir l’impression d’être pénalisés. Pour moi c’était l’ honneur de mon métier."

schaefferrene@wanadoo.fr

® Villa Rhena - Mentions légales - Webmaster - Réalisé avec MasterEdit®